Tutoriel pour installer SQL Serveur sous Windows qui vous guidera pas à pas dans le processus d’installation.

Ce tutoriel est valable pour les versions suivantes :

Windows 10, Windows 8.1, Windows Server 2008 R2, Windows Server 2008 R2 SP1, Windows Server 2012, Windows Server 2012 R2
SQL Serveur 2008, SQL Serveur 2008 R2, SQL Serveur 2012, SQL Serveur 2014, SQL Serveur 2016, SQL Serveur 2017

Prérequis :

Configuration des disques

Afin d’optimiser au mieux les performances de votre serveur SQL, vous devez avoir au minimum 4 partitions :
– Partition Système
– Partition pour les fichiers de données
– Partition pour les fichiers de logs
– Partition pour la TempDB

Mise à part la partition système, toutes les autres partitions doivent être formatées avec une taille de cluster égale à 64Ko.

  • Configuration RAID idéale :
    Partition Système : RAID 1
    Partition pour les fichiers de données : RAID 10
    Partition pour les fichiers de logs : RAID 10
    Partition pour la TempDB : RAID 1

 

  • Configuration RAID offrant un bon rapport coût / performance :
    Partition Système : RAID 1
    Partition pour les fichiers de données : RAID 5
    Partition pour les fichiers de logs : RAID 1
    Partition pour la TempDB : RAID 1

Configuration Logiciel

Il faut que Microsoft .NET Framework 3.5 soit installé.
Installation :

Exécuter le setup.exe et choisir l’installation d’une nouvelle instance SQL :

SQL Serveur

 

 

 

 

Saisir votre clé de licence :

Windows server

 

 

 

 

 

 

Accepter le contrat de licence :

plan de maintenace

 

 

 

 

 

Il est conseillé de vérifier les mises à jour existantes pendant l’exécution du programme d’installation :

Configuration RAID

Il faut s’assurer que les règles du FireWall soient adaptées pour un serveur SQL.
De manière générale les ports suivants doivent être ouverts :
– TCP 1443
– UDP 1434
– TCP 443
– TCP 4022
Pour une information détaillée : https://docs.microsoft.com/en-us/sql/sql-server/install/configure-the-windows-firewall-to-allow-sql-server-access

Installer SQL sous Windows

 

 

 

 

 

 

DBA SQL

 

 

 

 

 

Voici le minimum vital qu’il faut activer comme fonctionnalité afin de répondre à une grande majorité des cas :

Cluster SQL

 

 

 

 

 

Comme annoncé dans les prérequis, le programme d’installation s’arrêtera ici si vous n’avez pas installé le .NET FrameWork :

Sauvegarde base de donnée

 

 

 

 

 

Il faut ensuite déterminer comment s’appelera votre instance SQL. Petit conseil, vous ne savez si vous aurez besoin d’installer une autre instance plus tard, essayer donc de bien nommer celle-là :

configurer une base de donnée

 

 

 

 

 

Ne touchez pas à la configuration des services pour l’instant, il faudra le faire manuellement après l’installation :

sauvegarde base de donnée

 

 

 

 

Le mieux est d’activer l’authentification Mixte qui permet de gérer le compte « sa » traditionnel et en plus de rajouter d’autres utilisateurs (local ou Active Directory) pour l’administration du serveur SQL :

réduire fichier de donnée SQL

 

 

 

 

Il faut ensuite choisir les répertoires dans lesquels seront stockés les fichiers de données, de log et TempDB. Il faut utiliser ce que vous avez défini au moment des prérequis :

restauration SQL

 

 

 

 

Un petit résumé de l’installation, il faut cliquer sur le bouton « Install » pour finaliser l’installations :

paramétrer SQL 2017

 

 

 

 

 

SQL 2016

 

 

 

 

Votre serveur SQL est opérationnel !

Nous verrons dans un prochain article comment configuré l’Agent SQL pour paramétrer les plans de maintenance.